Assurer scooter sans BSR : les différentes formules d’assurances disponibles

Accueil Auto / Moto Assurer scooter sans BSR : les différentes formules d'assurances disponibles

Comme pour le cas des voitures sans permis, on trouve aussi des exceptions concernant les scooters. Si vous n’êtes pas encore apte pour passer votre test de conduite, que ce soit par rapport à votre âge, ou bien vous avez perdu votre permis suite à une infractions, il vous est toujours possible de vous tourner vers le scooter sans BSR. Si cela vous intéresse, on vous explique comment procéder pour l’assurer? et quelles sont les conditions de cette démarche ? Toutes les informations nécessaires par ici !

Conduire un scooter électrique sans permis : c’est possible !

Jusque-là, vous l’ignoriez peut-être, mais conduire un scooter sans permis est faisable, mais ce n’est pas valable pour tout le monde ! Présentement en France, les concernés par cette règle sont les personnes nées avant la date du 31 décembre 1987. En effet, ces personnes n’ont pas besoin d’une formation et ont le droit d’acheter et de conduire un scooter, sans avoir un permis de conduite. Par contre, il est primordial de fournir quelques justificatifs, également appelés BSR “Le Brevet de Sécurité Routière” ce terme a été remplacé à tout jamais par le terme AM, et ce, depuis 2013. Pour le passer, il faut passer l’examen niveau 1 de l’ASSR, puis le niveau 2, ensuite assister à une formation de 7 heures.

Cette formation comporte trois étapes essentielles offrant des exercices de conduite en hors circulation et quelques notions théoriques additionnelles.

Les différentes formules d’assurances disponibles pour un scooter sans BSR

Avant de vous exposer les conditions exigées pour assurer votre scooter sans BSR, il est primordial, de connaître les diverses assurances proposées pour couvrir votre scooter, même avec l’absence de BSR. Effectivement, celles-ci ne s’avèrent pas aussi différentes des assurances ordinaires suggérées aux scooters habituels.

A savoir :

  • L’assurance au Tiers ;
  • L’assurance au Tiers plus ;
  • L’assurance tous risques.

L’assurance au Tiers

L’assurance au tiers est le minimum obligatoire, exactement comme pour l’assurance Garantie de Responsabilité Civile. Cette dernière s’occupe de la garantie du casque, l’assistance des 50 km, vous fait profiter d’un recours suite à un accident et vous fait bénéficier d’une défense pénale.

L’assurance au Tiers plus

En plus de ce qui a été cité pour l’assurance au tiers, celle-ci comprend des garanties supplémentaires, à savoir :

  • Catastrophes naturelles, notamment les inondations ;
  • Vol ;
  • Incendies ;
  • Incidents technologiques ;
  • Actes terroristes.

L’assurance tous risques

Cette assurance se charge de l’intégralité des différents et éventuels dommages et accidents qui peuvent survenir lors de la conduite. Cette assurance présente plusieurs avantages, notamment la possibilité de l’adapter en rapport de vos besoins, et aussi selon le type de conducteur que vous êtes.

les conditions pour assurer son scooter sans BSR

Après avoir pris connaissance des différentes assurances proposées pour les scooters sans BSR, il est maintenant temps de vous informer des conditions qui vous permettent de couvrir votre scooter. Néanmoins, notez que le minimum autorisé en termes d’assurance est la Responsabilité Civile. Il faut savoir également que la loi appliquée en France soumet tout véhicule, les scooters sans permis y compris, à être assurés sous risque d’amendes.

Concernant les conditions qu’il faudrait respecter pour l’assurance de votre scooter sans BSR, elles sont :

  • Faire partie de la tranche d’âge légale ;
  • La formule l’assurance ;
  • Le coût.

Avoir l’âge légal

Effectivement, il est primordial d’avoir l’âge légal exigé par la loi lors de la conduite d’un scooter sans BSR. Il est également obligatoire de souligner que nombreuses sont les lois qui rappellent cela. Vous pouvez faire appel à votre assureur pour en savoir d’avantage.

La formule de l’assurance choisie

par le choix de la formule d’assurance, nous voulons dire, le fait que celle ci devrait être adéquate à vos différents critères et surtout qui correspondra au type de conducteur que vous êtes.

Le coût

C’est un point très important, car la somme totale d’une quelconque assurance n’est pas une chose à négliger. Surtout que dans la plupart des cas, on trouve de jeunes mineurs qui conduisent des scooters grâce au BSR. La meilleure façon est de faire un comparatif des différents devis proposés par les assureurs afin de faire le choix qui vous conviendra le mieux !

Assurance spéciale pour scooter : la spécialisée.

Trouver une assurance pour scooter n’est en règle générale pas si évident que cela en temps normal, alors réussir à le faire avec une assurance spécialisée et de qualité requiert d’autant plus de difficulté pour trouver la bonne assurance spécialisée en scooter, moto et 2 roues.

Lorsque l’on se déplace avec ce genre de véhicule passe-partout relativement conçu pour sillonner les routes pour faire de l’urbain / extra urbain, moult dangers peuvent arriver de toute part : refus de priorités, oubli de clignotants, défaut se signalements, voie coupée, pas de contrôles d’angles morts, incivilités…

Quelques raisons qui paraissent minimes lorsque l’on est véhiculé en voiture mais qui sont exacerbées par le fait de ne pas avoir de carrosserie lorsque l’on roule en tant qu’usager 2 roues.
Des dangers qui peuvent vite devenir conséquents malgré le port du casque et autre matériel de sécurité pour se protéger des éventuels accrochages. Les choses peuvent vite déraper en un rien de temps lorsque l’on est en scooter…

C’est pour cela qu’une assurance spécialisée en la matière, qui connaît les problématiques des conducteurs de scooters sont en mesure de mieux les comprendre pour mieux les protéger et adapter des formules se calquant aux réalités rencontrées tout au long de la journée, sur le trajet.

Assurance spécialisée depuis plus de 35 ans.

Faire de l’assurance ne s’improvise pas, avec les multiples contraintes / responsabilités que comporte le métier et le fait de couvrir le mieux possible les assurés.
Alors être assureur d’usagers de 2 roues depuis presque 4 décennies est un choix fort totalement maîtrisé par la très grande longévité et expérience qui en découle.

Assureurs militants depuis longtemps, c’est aussi être proches des assurés, avec une vraie solidarité, omniprésente partout lorsque l’on possède et circule en deux roues.

Avec les solutions en ligne proposées, il est dorénavant possible de gagner du temps, se faciliter les choses comme avec l’espace personnel qui permet justement d’optimiser les choses : échanger avec des conseillers en direct ou différé, faire des demandes de devis personnalisés et / ou transformer le devis en assurance scooter / 2 roues, envoyer des documents en ligne via votre espace personnel…
Avec la dématérialisation des outils, vous pouvez très vite demander et recevoir un devis ou une demande d’assurance pour aller chercher le 2 roues de vos rêves pour l’assurer et revenir chez vous avec : ce qui change beaucoup de choses par rapport à il y a quelques années.

Plus de réactivité, plus d’ergonomie, plus de possibilités.

Des contrats d’assurance avec plusieurs formules s’offrent à vous, avec une formule de base, une formule avancée et une formule toutes options : des options différentes qui s’adapteront à vos besoins et / ou du moment, pour vous suivre pas après pas dans votre quotidien.

Vous avez envie de revendre votre véhicule pour prendre une cylindrée plus économe, plus moderne, un engin plus maniable ou mieux équipé ?
Vous pourrez justement adapter votre assurance rapidement, avec une grande liberté de fonctionnement pour se calquer à votre vie de tous les jours.

Même si vous avez l’envie de passer d’un scooter à une moto pour passer le cap ou inversement, avec un gain de maniabilité si vous ne voulez faire que des trajets en centre-ville, avec un véhicule plus ergonomique, moins lourd : c’est aussi possible dans ce sens-là.

Des envies et des priorités qui feront que vous pourrez ne pas vous bloquer tout seul en vous disant que ça ne sera pas possible, alors qu’avec une vraie assurance 2-roues / scooter, vous vous offrirez la flexibilité et l’expertise auprès d’experts qui vous comprendront / comprendront vos besoins.

C’est là tout l’avantage d’être bien assuré, par des spécialistes des 2 roues.

Si vous souhaitez approfondir le sujet de l’assurance scooter, trouver de plus amples renseignements à ce propos et trouver une assurance spécialisée en la matière, il vous suffit tout simplement de cliquer sur ce lien Web et d’aller sur ce site Web.
Pour vous rendre sur le site proposant des assurances pour les scooters, motos, 2roues et choisir la formule la mieux adaptée à vos besoins et envies.
Être bien protégé n’est pas une question de hasard mais de choix.

Comment bien choisir son assurance moto ?

Encore aujourd’hui, beaucoup de conducteurs de deux roues choisissent uniquement leur assurance en fonction du prix. C’est une grosse erreur et nous allons vous expliquer pourquoi.

La responsabilité civile

Commençons par un point qui nous concerne toutes et tous : la garantie responsabilité civile. Une définition s’impose : Lorsque vous êtes au guidon de votre moto ou de votre scooter, si vous êtes responsable d’un dommage (matériel ou corporel) infligé à un tiers, vous ne pourrez pas subir de sanction pénale. Par contre, vous pourrez être amené à verser des indemnités, pour réparer les dommages causés. C’est à ce moment-là, que va entrer en jeu votre compagnie d’assurance, et c’est elle qui va régler la facture à votre place.

Oui, mais voilà, vous le savez très bien en ce qui concerne la loi, chaque mot a son importance. Cette garantie ne couvre donc que les dommages que vous pouvez infliger à une autre personne. Vous n’allez absolument rien toucher en ce qui concerne vos propres dommages, qu’ils soient physiques ou matériels. De plus, même en cas d’accident non responsable, il faut que le responsable soit identifié, sans quoi vous allez devoir vous lancer dans de lourdes et laborieuses démarches procédurales, pour faire appel au fond de solidarité des victimes. Il faut ajouter à cela que cette procédure demande souvent l’assistance d’un avocat.

Un autre point important, auquel vous serez forcément confronté en tant que conducteur de deux roues, c’est une chute sans tiers responsable. Selon les dernières statistiques de la sécurité routière, 30 % des accidents mortels avec un motard ne concernent pas un autre véhicule. Vous l’avez compris vos proches ne toucheront rien de la part de votre assurance.

Enfin, pour la plupart des assurances, vous devez savoir que pour que le processus s’enclenche, il faut qu’il y ait eu choc entre deux véhicules. Imaginez qu’une voiture freine devant vous sans aucune raison, vous réussissez à éviter de la percuter, mais vous tombez à cause du freinage trop violent. Dans ce cas, pas de dommage et la responsabilité de l’autre conducteur sera très difficile à prouver. Là encore, vous ne serez pas couvert par une assurance responsabilité civile.

Pour toutes ces raisons, l’assurance aux tiers est loin d’être une bonne option, lorsqu’on conduit un deux roues.

L’assurance tous risques

Passons maintenant à l’assurance tous risques, car contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette dernière est loin de couvrir tous les risques. Vous devez impérativement vérifier que vous bénéficiez d’une garantie protection corporelle. Il faut savoir que c’est encore trop souvent une option. Pourtant, vous venez de le lire, ça devrait être presque obligatoire, surtout pour un conducteur de deux roues. Attention, là aussi à ne pas céder trop vite à des offres trop alléchantes. Toutes les protections ne se valent clairement pas. Ici aussi, nous allons vous donner les clés pour vous permettre d’avoir une vraie couverture corporelle :

  • Les frais médicaux : certes en France vous pouvez bénéficier d’une couverture santé, via la sécurité sociale, mais hélas, pour obtenir une chambre individuelle ou payer les dépassements du centre de rééducations, il faut souvent passer à la caisse. Attention, les frais peuvent très vite devenir énormes, surtout en cas de grosses blessures. En dessous de 150 000 euros, vous pourrez considérer que c’est une mauvaise assurance corporelle. Vous comprendrez mieux pourquoi vous devriez regarder ce site web avec le plus grand intérêt.

 

  • Le DFP (déficit fonctionnel permanent) : Sauf pour ceux et celles qui ont déjà été confrontés, les pourcentages ne parlent généralement pas à grand monde. La plupart des assurances ne fonctionnent pas en dessous de 10 % de DFP. Si vous vous posez la question de savoir à quoi cela peut bien correspondre, pour atteindre ce taux, vous aurez par exemple de très grosses séquelles à la jambe. La moto sera pour ainsi dire finie pour vous, et vous devrez marcher à l’aide d’une canne pour le reste de vos jours.

 

  • Enfin, le capital décès : ici pas la peine de faire de grands discours nous savons toutes et tous de quoi il s’agit. Par contre, attention à jeter un coup d’œil sur les montants, les plafonds et aux conditions dans lesquelles elles s’appliquent. Vous éviterez ainsi à vos proches de grosses difficultés financières.

Pourquoi choisir son assurance scooter en ligne ?

Si vous avez besoin désormais de choisir une assurance scooter, alors plusieurs options s’offrent à vous. Bien évidemment, comme vous avez pu le comprendre, cette assurance scooter est bien obligatoire et vous ne pourrez pas passer outre. En revanche, vous avez la possibilité de choisir votre assurance scooter de plusieurs façons, et il se trouve qu’après avoir pu comparer de nombreuses offres disponibles, nous sommes aujourd’hui en mesure de pouvoir vous dire que la meilleure offre qui s’offre à vous se trouve très probablement sur ce site web. Concrètement, il s’agit des meilleurs rapports qualité/prix que vous pourrez avoir l’occasion de trouver aujourd’hui pour pouvoir assurer un scooter : à l’heure où certains prestataires d’assurances ne se privent pas pour pouvoir augmenter leurs prix, vous allez pouvoir découvrir à l’inverse que certains d’entre eux sont bien plus consciencieux et préfèrent plutôt se charger de proposer des tarifs qui sont honnêtes et qui correspondent bien mieux à toute la réalité du marché.

Comme vous allez pouvoir le constater, il se trouve que l’on retrouve également les trois principales formules que l’on peut voir chez la plupart des assureurs pour les véhicules deux roues, qu’il s’agisse de motos ou de scooters.
Dans la toute première option qui s’offre à vous, vous allez pouvoir constater que seulement peu d’options sont d’ores et déjà disponibles, mais néanmoins vous pourrez avoir l’opportunité de pouvoir assurer votre scooter sans dépenser des sommes très importantes, ce qui est parfois indispensable pour les plus jeunes qui ne sont pas encore majeurs, ou encore pour toutes celles et ceux qui tentent de joindre les deux bouts en réalisant des livraisons de repas à travers des sites web qui se développement de plus en plus aujourd’hui.

Pour ces derniers, nous ne recommandons pas de choisir une assurance au rabais mais plutôt une assurance scooter qui est bien plus complète : on peut notamment opter pour une assurance qui n’est pas au tiers mais que l’on pourrait qualifier alors d’intermédiaire : c’est une très belle occasion en effet de pouvoir facilement se charger de trouver facilement et presque en un clin d’oeil des prestations qui vous seront sans doute très utile au quotidien si vous êtes amenés à utiliser votre scooter tous les jours. Vous pourrez constater par exemple que votre scooter sera alors assuré contre les vols, les incendies, les explosions, mais également les catastrophes naturelles ou technologiques qui sont bien plus fréquentes que l’on ne pourrait l’imaginer dans certaines régions en France.

Et dans le cas où vous vous poseriez encore plus de questions, alors c’est le moment ou jamais de choisir sur le web une assurance tous risques pour votre scooter : en optant ainsi pour cette option sur le site de l’assurance que nous vous avons recommandé, vous pourrez constater que les tarifs sont très abordables et dans le cas où vous vous servez de votre scooter tous les jours dans le cadre de votre métier, c’est une option que vous devriez très sérieusement considérer.

Que faire en cas de doute sur mon assurance scooter ?

Dans le cas où vous avez quelques doutes sur le choix de votre assurance scooter, alors nous ne pourrions que vous recommander tout d’abord de consulter le nombre d’euros indemnisés : certains assureurs ont par exemple pu indemniser plus d’un million d’euros, ce qui est une somme assez considérable et qui pourrait contribuer à vous rassurer largement dans le cas où vous auriez encore certains doutes. Mais surtout, il se trouve que le taux de satisfaction des clients qui est bien souvent en accès libre sur le sites web des assureurs est également un indicateur que vous devriez prendre en compte : vous pourrez ainsi constater que certains d’entre eux ont des notes assez catastrophiques, alors que d’autres sont assez proches de la note parfaite !

Pour mieux vous rendre compte des différents chiffres que vous pourrez avoir l’occasion de trouver sur le web, nous vous recommandons enfin de lire également les différents avis et témoignages des clients des différentes assureurs : vous allez enfin pouvoir lire des avis assez objectifs sur les différentes prestations et ainsi valider votre choix sans faire d’erreur ! Il ne vous restera plus qu’à signer les papiers pour être assuré !